Soudage TIG (Tungsten Inert Gas)

 

Principe : Un arc électrique est établi entre l'extrémité d'une électrode en tungstène et le substrat, sous protection gazeuse. Le gaz inerte le plus utilisé pour le soudage TIG est l'argon; celui-ci permet de protéger le cordon de soudure de l'oxydation. Les opérations d'assemblage peuvent être réalisées avec ou sans métal d'apport en manuel, ou dans le cadre d'un système automatisé. Lorsque du métal d'apport est utilisé, celui-ci se présente usuellement sous la forme d'une baguette de longueur 1 m, qui est placée sous l'arc électrique.

Avantages 

Flexibilité (une très large variété d'alliages peut être soudée)

Qualité des soudures réalisées, puisqu'il n'y a pas de projections 

Possibilité d'assembler des sections de très faible épaisseur  Possibilité d'automatisation et de robotisation de l'opération de soudage 

Respect de l'environnement, puisque peu de fumées sont générées durant le soudage.

 

Contact