Accueil > Presse > Actualités > Pages > Bacs-de-stockage-Institut-de-Soudure-Industrie-realise-calculs-de-frangibilite

 Bacs de stockage : Institut de Soudure Industrie réalise vos calculs de frangibilité

 

 Vous êtes exploitants des stockages d’hydrocarbures ? Grâce à une méthodologie innovante et validée, Institut de Soudure Industrie vérifie la frangibilité de vos bacs à toit fixe, en particulier ceux antérieurs à 2007.

Frangibilité des bacs par simulation numérique 


​Nos équipes d’ingénieurs du service Expertise, Conseil, Calcul et Conception (E3C) ont développé une méthodologie innovante pour vérifier la frangibilité des réservoirs à toit fixe par simulation numérique éléments finis.
Si le bac s’avère non frangible, des solutions de réparations ou de modifications locales de structure seront également étudiées et proposées.
L’approche utilisée pour l’évaluation des réservoirs prend en compte de manière détaillée la géométrie de la structure, y compris les cordons de soudures et l’état de corrosion des tôles.

Nos inspecteurs et contrôleurs spécialisés, certifiés EMUAA, peuvent réaliser sur site des relevés dimensionnels et des mesures d’épaisseur sur les tôles de réservoir et sur les cordons d’assemblage au niveau des liaisons robe-fond et robe-toit, afin d’intégrer ces données dans les simulations numériques.

Notre démarche technique innovante a été éprouvée dans le cadre de prestations sur des bacs allant de 12 à 25 mètres de diamètre et nos solutions de modifications pour rendre les bacs frangibles ont été validées par la DREAL.

Nos équipes spécialisées en calcul sont également à même d’assurer d’autres prestations sur les bacs en exploitation :

  •  Vérification du dimensionnement des bacs selon les règles spécifiques des codes CODRES, API...
  • Cela consiste à déterminer les épaisseurs acceptables de la robe, de la marginale, du fond et de la liaison entre la robe et le toit. Ces vérifications peuvent se faire avec les codes de l’époque pour des appareils anciens.

  •  Évaluation de l’impact de pertes d’épaisseur par corrosion, découvertes lors des inspections
  • Les calculs, réalisés notamment selon les critères de l’API579, permettent de vérifier que les dégradations (corrosions internes en fond de bac ou externes au niveau de la marginale) ne sont pas préjudiciables à l’exploitation des bacs.

  •  Évaluation de la nocivité de défauts plans (fissures, défauts de soudage), découverts dans la paroi des bacs lors de campagnes de contrôles non destructifs
  • Ces calculs, effectués selon les méthodologies de l’API579/ASME FFS ou du BS7910, permettent de déterminer si des défauts hors tolérances présentent un risque pour l’intégrité du bac.

  •  Vérification de l’acceptabilité de la planéité des bacs selon l’annexe B de l’API653
  • Cela consiste à satisfaire des critères imposés pour ne pas avoir à reprendre la planéité du fond du bac.

    Ces études mécaniques complètent les prestations de nos équipes d’intervention certifiées EEMUA qui assurent sur site les contrôles et les inspections des réservoirs de stockage.


    Contexte de vérification de la frangibilité des bacs


     

    Cette innovation technique entre dans le cadre du plan gouvernemental de maîtrise des risques et du vieillissement des installations industrielles,afin de répondre aux demandes des exploitants des stockages d’hydrocarbures sur les problèmes de conception des réservoirs et sur l’évaluation de l’impact de dégradations observées sur les bacs.

    Cette assistance technique comprend en particulier la vérification de la frangibilité des bacs à toit fixe. Les nouvelles règles du code français de construction des réservoirs cylindriques verticaux en acier (CODRES 2007) permettent de garantir la frangibilité des bacs construits depuis 2007. Cette dernière reste toutefois à vérifier pour les bacs dont la construction est antérieure à 2007.

    La démonstration de la frangibilité des réservoirs permet de répondre aux obligations réglementaires, notamment vis-à-vis de la circulaire DPPR/SEI2/AL-07-0257 du 23 juillet 2007 relative aux études de dangers et à l’arrêté ministériel du 03/10/2010, en particulier l’article 15 traitant de la mise en place d’évents d’urgence.

     
    Frangibilité des bacs
    Un bac sera considéré comme frangible, si, lors d’une surpression interne brutale et accidentelle, la rupture de l’enveloppe se produit en haut du réservoir, au niveau de la liaison entre la robe et le toit, au-dessus du niveau maximal d’exploitation.
    Cela empêche l’épandage du produit à l’extérieur du réservoir et en assure le confinement.
    Cette caractéristique de conception entre dans le cadre des dispositifs de sécurité passifs, inscrits dans le guide Dépôts de liquides inflammables (DLI).
     
     

    Sur le mêmemétier

    19/12/2017

    Succès pour la 8e journée technique réservée aux experts judiciaires

    Le service E3C a accueilli le 23 novembre à Villepinte une centaine d'experts judiciaires lors d'une journée technique qui portait sur l’histoire et l’évolution du soudage et des assemblages. En savoir +

    Sur le mêmesecteur

    24/07/2014

    Des solutions pour les exploitants stockistes en frangibilité et en corrosion sous marginale

    Le Groupe Institut de Soudure a développé des solutions pour vérifier la conformité et l'intégrité des bacs de stockage par des approches innovantes. En savoir +

     

     Contact

     

    Contact