Accueil > Presse > Actualités > Pages > Des-solutions-pour-les-exploitants-stockistes-en-frangibilite-et-corrosion-sous-marginale

 Des solutions pour les exploitants stockistes en frangibilité et en corrosion sous marginale

 
20/07/2014

 Le Groupe Institut de Soudure a développé des solutions pour vérifier la conformité et l'intégrité des bacs de stockage par des approches innovantes.

 

Le Groupe Institut de Soudure, au travers de ses départements Réservoirs, IS Experts et E3C (Expertise, Conseil, Calcul, Conception) a accueilli à Villepinte des exploitants-stockistes et des fabricants pour une journée technique le 18 juin 2014. Ils ont apprécié la qualité des présentations et des échanges, avec un intérêt marqué pour la frangibilité et la recherche de corrosion sous marginale.

L'occasion d'explorer les solutions offertes par le Groupe Institut de Soudure pour évaluer la conformité et l'intégrité des bacs de stockage, en optimisant la maintenance et la disponibilité des équipements, grâce à la combinaison de savoir-faire en diagnostic, inspection, contrôle et expertise : 

 

Frangibilité des réservoirs cylindriques verticaux à toit fixe : c'est une obligation réglementaire (EEMUA Pub 180 ; CODRES 2007 Div 1 et Div 2 ; CODRES 2009 Div 2…), en particulier pour ceux antérieurs à 2007.
Pour vérifier cette frangibilité, les ingénieurs du service E3C ont développé les premiers une méthodologie innovante par simulation numérique aux éléments finis.
Dans le cas d’un bac non frangible, le Groupe Institut de Soudure propose alors des solutions avant tout pragmatiques et économiquement compétitives pour le rendre frangible, par réparation ou par modification locale de structure.
Cette démarche a été éprouvée dans le cadre de prestations sur des bacs allant de 12 à 25 mètres de diamètre et les solutions de modifications pour rendre les bacs frangibles ont été validées par la DREAL.

 


Contrôle de la corrosion sous marginale sur les réservoirs en service : le pôle IS Experts a effectué des campagnes de contrôle pour rechercher les dommages par corrosion au droit des zones inaccessibles entre le sol et le fond d'un réservoir. Ces contrôles ultrasonores avancées de l'interface marginale/sol, chez des grands comptes Exploitation-Raffinage, sont menés à l'extérieur du bac, depuis le pied de robe, sans ouvrir ni vider le réservoir.


 

Maintien en service des réservoirs présentant des défauts dans les joints soudés, grâce aux études de nocivité ou d'aptitude à l'emploi (Fitness-for-Service, FFS) dans des conditions optimales de sécurité : il s'agit de déterminer si ces défauts induisent réellement des risques pour l'ouvrage et son environnement.
Les épaisseurs de la robe, de la marginale, du fond et de la liaison entre la robe et le toit sont-elles acceptables ? Rentrent-elles dans le dimensionnement des bacs selon les règles spécifiques des codes, même anciens ?
Les ingénieurs du service E3C évaluent également la nocivité de défauts plans (fissures, défauts de soudage), découverts dans la paroi des bacs lors de campagnes de contrôles non destructifs.
Ces calculs, effectués selon les méthodologies de l’API579-1/ASME FFS-1 ou du BS7910, permettent de déterminer si des défauts hors tolérances présentent un risque pour l’intégrité du bac. Ils vérifient aussi l’acceptabilité de la planéité des fonds de bacs selon l’annexe B de l’API653.

Sur le mêmemétier

13/01/2012

Rubrique Études et Recherche : Évaluation de l’aptitude à l’emploi d’un pipeline de la raffinerie de Feyzin

L'article technique de 8 pages porte sur une expertise de l’Institut de Soudure, menée sur un oléoduc vital pour la raffinerie Total de Feyzin. En savoir +

Sur le mêmesecteur

18/10/2013

Bacs de stockage : Institut de Soudure Industrie réalise vos calculs de frangibilité

Vous êtes exploitants des stockages d’hydrocarbures ? Grâce à une méthodologie innovante et validée, Institut de Soudure Industrie vérifie la frangibilité de vos bacs à toit fixe, en particulier ceux antérieurs à 2007. En savoir +

 

 Contact

 

Contact