Accueil > Presse > Actualités > Pages > Inspecteur-en-soudage-la-mondialisation-le-rend-incontournable

 Inspecteur en soudage, la mondialisation le rend incontournable

 
01/10/2010

 Pour être reconnu par les grands donneurs d'ordres, le diplôme international d'inspecteur en soudage est un réel atout...

Dans le but de maîtriser la qualité de leur fabrications soudées, les grands donneurs d’ordres appuient leur système de management de la qualité sur les référentiels connus tels que les normes ISO 9001, ISO 3834, EN 15085, EN 1090…

« Afin que les produits ne posent pas de problèmes majeurs en fabrication et en service, il est nécessaire que le fabricant prévoie des contrôles, depuis la phase de conception, en passant par le choix des matériaux, puis lors de la fabrication et de l'inspection ultérieure. », ISO 3834-1, Introduction.

La revue des exigences techniques doit comprendre notamment « les dispositions relatives au contrôle de la qualité, y compris toute implication d’un organisme d’inspection indépendant » (ISO 3834-2 et 3, § 5.3 Revue technique, h).

« Le fabricant doit s’assurer que le sous-traitant est en mesure de se conformer aux exigences de qualité spécifiées. », ISO 3834-2, 3 et 4, § 6 Sous-traitance.

 

L’inspecteur en soudage s’avère donc être un acteur clé, voire incontournable, pour vérifier la bonne application des exigences des référentiels, de la réglementation applicable et du cahier des charges du client par les fournisseurs souvent éloignés.

  

Pour être reconnu par les différents acteurs (clients et autorités) et remplir ses missions, l’inspecteur doit justifier de connaissances techniques suffisantes en technologie du soudage, ainsi qu’en techniques d’inspection. Le diplôme d’Inspecteur international en soudage (IWIP), délivré suite à formation et examen selon le référentiel de l’International Institute of Welding (IIW), répond à ce besoin de formalisation et de justification de la « maîtrise des activités liées au soudage », dont l’inspection fait partie (ISO 3834-6, tableau A.1, article 8).

 

Accéder aux formations internationales diplômantes

 

Institut de Soudure Industrie propose des formations, en vue de l’obtention des diplômes de personnels d’inspection internationaux en soudage niveau standard (IWIP – S) et complet (IWIP – C), selon les règles établies par l’IIW (document IIW IAB-041, disponible sur le site de l’Association française du soudage (AFS).

 

L’IWIP – S est l'inspecteur le plus couramment employé. La durée de la formation est de 210 heures (140 heures de formation technologique spéciale, complétées par 70 heures de formation aux techniques d’inspection).

- L’accès à la formation est possible directement dès l’âge de 21 ans, pour peu que le candidat possède une formation initiale ou exerce un métier proche du soudage.

- La possession d’un diplôme de Spécialiste, de Technologue ou d’Ingénieur en soudage (IWS, IWT ou IWE) facilite l’accès à la formation et en réduit la durée :

o le candidat est dispensé de la formation technologique (140 heures), déjà acquise,

o seule une formation en inspection en soudage, d’une durée de 70 heures, doit être suivie avant de se présenter à l’examen final.

 

L’IWIP – C est un inspecteur confirmé. Son rôle est principalement d’écrire les programmes de contrôle et d’essais, en vue de démontrer l’aptitude à l’emploi du produit. La durée totale de la formation est de 245 heures.

- Elle est accessible directement au titulaire de diplôme au moins égal au BTS ou DUT.

- La possession d’un diplôme IWT ou IWE en facilite également l’accès et en réduit la durée, comme pour la formation IWIP – S :

o  le candidat est dispensé de la formation technologique (140 heures), déjà acquise,

o  une formation complète en inspection en soudage, d’une durée de 105 heures (composée des 70 heures de la formation IWIP – S, auquel s’ajoute un complément de 35 heures), doit être suivie avant de se présenter à l’examen final.

- La possession d’un diplôme IWIP – S associée à une expérience de 2 ans en inspection en facilite d’autant plus l’accès et en réduit d’autant plus la durée :

o le candidat est dispensé de la formation technologique (140 heures) et de la formation de base en inspection (70 heures), déjà acquises,

o seule une formation complémentaire en inspection en soudage, d’une durée de 35 heures, doit être suivie avant de se présenter à l’examen final.

 

Sur le mêmemétier

29/06/2018

M-3 avant les EuroSkills à Budapest

Le métier Soudage sera représenté par Dylan Alexandre, qui se prépare à Gonfreville-L'Orcher dans le centre labellisé par WorldSkills France En savoir +

Sur le mêmesecteur

24/07/2014

Des solutions pour les exploitants stockistes en frangibilité et en corrosion sous marginale

Le Groupe Institut de Soudure a développé des solutions pour vérifier la conformité et l'intégrité des bacs de stockage par des approches innovantes. En savoir +

Sur la mêmecatégorie

15/06/2018

Le Groupe Institut de Soudure participe à la 3e édition du WNE

Le Groupe Institut de Soudure est présent au WNE, World Nuclear Exhibition, qui a lieu au parc des expositions de Villepinte du 26 au 28 juin 2018. Venez sur le stand H155 ! En savoir +

 

 Contact

 

Contact