Accueil > Presse > Actualités > Pages > Rubrique-Etudes-et-Recherche-Diminuer-les-distances-de-balisage-avec-la-gammagraphie-de-proximite-Gamma-Prox

 Rubrique Études et Recherche : Diminuer les distances de balisage avec la gammagraphie de proximité Gamma-Prox

Soudage et techniques connexes, janvier/février 2013, vol.67, N°01/02

 Retrouvez dans le numéro de janvier-février 2013 les atouts de l'atténuateur spécifique développé par l'Institut de Soudure...

​Les incidents relevés ces dernières années démontrent que le contrôle industriel par gammagraphie est une activité qui présente de forts enjeux de radioprotection. C’est d’ailleurs un des secteurs prioritaires de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui rappelle dans ses récents courriers envoyés à la profession que la gammagraphie doit être justifiée au regard des avantages qu’elle engendre et que l’exposition des personnes aux rayonnements ionisants doit être maintenue au niveau le plus bas (principe d’optimisation).

Institut de Soudure Industrie a développé et étudié un atténuateur spécifique : le Gamma-Prox, qui permet de limiter les distances de la zone d’opérations, en particulier quand il est associé au sélénium.

Cet article comprend un exemple d’étude de poste en radioprotection, réalisée dans le cadre d’une affaire pour le CNPE de Paluel, afin de déterminer les équivalents de dose cumulés susceptibles d’être atteints en limite de la zone d’opération avec le collimateur, le Gamma-Prox, l’iridium ou le sélénium.

Une première partie explique les différents mécanismes qui interagissent sur les débits de dose lors d’une opération de contrôle par gammagraphie : paramètres influents ; énergie et débit de rayonnement ; qualité d’image et temps d’exposition ; écran atténuant ; etc.

La seconde partie rassemble les données de détermination des distances de la zone d’opération, en fonction du sélénium ou de l’iridium et du collimateur ou du Gamma-Prox, afin de respecter l’arrêté zonage, pour les prises de vues plan/plan et au contact. L’étude des faisceaux de rayonnement est abordée selon la technique radiographique appliquée.

Auteurs : Alexis Blettner, Direction des moyens communs et experts, Institut de Soudure

13  pages

 

               
Retrouvez le sommaire du numéro

 

Retrouvez les précédents articles Études et Recherches
 

Sur le mêmemétier

03/04/2018

Le Groupe Institut de Soudure reprend l’activité CND d’Orys

Le Groupe Institut de Soudure et le Groupe Ortec ont signé un accord pour la reprise à compter du 1er avril 2018 de l’activité CND, END et métrologie d’Orys, filiale du Groupe ORTEC. En savoir +

 

 Contact

 

Contact