Accueil > Presse > Actualités > Pages > Soudage-et-techniques-connexes--CND-et-brasage

 Soudage et techniques connexes : CND et brasage...

Soudage et techniques connexes, mai/juin 2014, vol.68, n°5/6
20/06/2014

 Découvrez le sommaire du numéro de mai/juin 2014 axé notamment sur les CND et l'assemblage de pièces au four sous vide.

Journées COFREND 2014 : Techniques CND innovantes

 
 

Le monde des CND est en évolution perpétuelle, notamment avec l’arrivée d’instruments numériques aux capacités de détection améliorées, de logiciels accompagnant l’utilisateur via des interfaces simplifiées, de sondes multiéléments permettant d’obtenir de véritables cartographies des structures… Sans oublier l’apport de la modélisation des CND qui aident à la compréhension d’un mode opératoire, à valider les procédés, à optimiser le design lors des phases de conception et de fabrication et à mieux appréhender les techniques traditionnelles et nouvelles. D’autant que les expertises doivent s’élargir à d’autres matériaux que les alliages métalliques tels que les composites de plus en plus prisés. Tour d’horizon des techniques innovantes avec les experts du Groupe Institut de Soudure...

 
 

Membres Industriels de l’Institut de Soudure // Journées techniques « Corrosion et fragilisation des aciers inoxydables » et « Aéronautique »

 
 

L’objectif de la première journée technique de l'année était d’aborder certains cas de corrosion expérimentés dans l’industrie pour différentes nuances d’aciers inoxydables (304L, 316L, duplex, lean duplex…) et présenter quelques solutions classiques ou innovantes pour minimiser les problèmes de corrosion en service (décapage/ passivation,  protection cathodique,  grenaillage et  bio-corrosion). La seconde journée  de cette année fut consacrée à l’aéronautique.

 
 

Études & Recherche // L’assemblage de pièces au four sous vide : principes et applications en brasage-diffusion et soudage-diffusion 

 
 

Les choix technologiques pour assembler des matériaux métalliques ou non métalliques sont nombreux et offrent des perspectives diverses aux industriels œuvrant aussi bien dans les secteurs de pointe que dans les secteurs plus conventionnels. Nous trouvons principalement les moyens d’assemblage par fusion ou à l'état solide (soudage), mécaniques (sertissage, clinchage, vissage …), par diffusion (brasage) ou encore par collage. Ce choix sera guidé essentiellement par la nature des matériaux en présence, par leurs fonctionnalités, par leur milieu environnant de service, par les caractéristiques mécaniques, et de manière systématique, par le coût d’assemblage. Il n’est aucunement question dans cet article de détailler l’ensemble de ces procédés riches en innovations techniques, mais une parenthèse peut être ouverte en évoquant les singularités de l’assemblage sous vide.

 

Sur la mêmecatégorie

12/12/2018

Un des Meilleurs Ouvriers de France : 5 œuvres en Soudage jugées cette semaine à Villepinte

C’est la dernière étape pour le 26e Concours « Un des meilleurs Ouvriers de France » dans la classe Soudage manuel des métaux. Le Groupe Institut de Soudure a l’honneur d’accueillir le jury d’évaluation finale. Et la première œuvre réalisée par une femme ! En savoir +

 

 Contact

 

Contact