Métallurgie et soudabilité de l’aluminium et de ses alliages

Identifier leurs nuances et propriétés mécaniques, connaître les spécificités de leur mise en œuvre en fabrication soudée.

Prérequis

• Aucun prérequis n'est exigé.

• Des connaissances de base en matériaux métalliques et technologies des procédés de soudage sont recommandées pour suivre avec aisance le déroulement de la formation.

• Notions de mathématiques nécessaires (stage SOCLE - e-learning) : Calculer des énergies, comprendre l'apport de chaleur, comprendre les unités, proportions, préparer à la lecture de plan, calcul de taux de dilution.

Public concerné et Objectifs du stage

Contenu du cours et Évaluation des acquis

CNCP et Moyens pédagogiques

Public concerné

Techniciens et ingénieurs confrontés au soudage et à la mise en œuvre de l’aluminium et de ses alliages. Les stagiaires doivent avoir acquis de bonnes connaissances en métallurgie du soudage, ou avoir suivi au minimum les formations « Bases de métallurgie générale pour le soudage » et « Métallurgie du soudage ».

Objectifs du stage

À l’issue du stage, vous serez capable :
• de lister les principales nuances d’aluminium et d'alliages d’aluminium
• d'évaluer les propriétés d’emploi des principales nuances d’aluminium et d’alliages d’aluminium
• d'apprécier la soudabilité opératoire et métallurgique de l’aluminium et de ses alliages
• de définir les principes généraux à respecter pour concevoir et fabriquer des ensembles soudés en aluminium et alliages d’aluminium.


Pour se préparer

MA2

Contenu du cours

INTRODUCTION À L’ALUMINIUM ET À SES ALLIAGES

• Rappel de métallurgie physique
• Traitements thermiques et mécaniques
• Principales familles et leurs propriétés
• Types de produits
• Notions de normalisation :
- désignation
- état de livraison.

PROBLÈMES GÉNÉRAUX DU SOUDAGE DE L’ALUMINIUM ET DES ALLIAGES

• Soudabilité opératoire :
- préparation et décapage
- rappel des procédés de soudage adaptés à l’aluminium
- conductibilité
- diffusivité
- dilatation
- présence d’alumine
- effet de l’hydrogène
• Soudabilité métallurgique :
- sensibilité à la fissuration à chaud
- produits d’apport
- traitement thermique post soudage.

SOUDAGE DE L’ALUMINIUM ET DES ALLIAGES

• Soudage des alliages non trempant (Série 1000, 3000, 5000)
• Soudage des alliages trempant (Série 2000, 6000, 7000)
• Soudage et réparation des pièces moulées, spécificités par rapport aux produits corroyés.

NOTIONS DE FABRICATION SOUDÉE

• Particularités de la conception des assemblages en alliage léger
• Détails constructifs
• Notions de calcul
• Utilisation optimale des produits filés et moulés.

DÉMONSTRATIONS DE SOUDABILITÉ OPÉRATOIRE



Evaluation des acquis

Étude de cas lors de la formation et questionnaire d'évaluation des connaissances.


Pour aller plus loin

FSW;MC2;MC3


CNCP

Recensement à l'inventaire en cours. Nous contacter.


Moyens pédagogiques

• Une pédagogie par objectifs est mise en œuvre.
• Les cours théoriques alternent avec des études de cas représentatives de fabrications réelles.
• La formation est animée par des ingénieurs ou techniciens spécialisés et confirmés.

Durée

3 jours (21 h)
  • Villepinte
    • du 10 au 12 sept. 2019

Tarifs - HT

  • Stage : 1 875 €
    Tarif incluant le stage SOCLE : 2 015 €
    Le repas du midi est offert par Institut de Soudure Industrie. 

Centres d'Examen

Centres de Formation

Contactez nos centres de formations

Code Stage

MC1