Sommaire
en chargement...

VAE - admission

Procédure de validation des acquis de l’expérience à l’EAPS et à l’ESSA

Mise à jour : 10 mai 2022

Déroulé de la procédure VAE

Les demandes de candidature, sous format libre, sont reçues jusqu’au 30 septembre de l'année N au plus tard.

Les candidats recevront au plus tard le 15 octobre de l'année N les modalités et le formulaire de « Demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » (Cerfa n°12818*02 et notice explication Cerfa n°51260#02), qu’ils devront retourner dûment complétés, accompagnés des justificatifs et des pièces à produire, avant le 30 novembre de l'année N.

Après avoir accusé réception du formulaire « Demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience du candidat », une commission composée du directeur des écoles et du responsable de l’école EAPS procède à son examen et prononce ou non la recevabilité dans un délai de deux mois au plus, à compter de la date de dépôt de la demande. Le silence vaut décision de rejet.

Les candidats recevables recevront, en plus de la notification d’acceptation, les modalités, la tarification et le dossier de validation d’activités leur permettant de présenter et de valoriser leurs compétences et leur expérience. Le dossier de validation accompagné des pièces à produire devra être retourné impérativement aux écoles ESSA/EAPS avant le 1er juin de l’année qui a succédé la demande de VAE.

Une option facultative et payante offre la possibilité au candidat de bénéficier, pendant la procédure de constitution du dossier, de conseils et d’entretien individuel par un conseiller dépêché par l’établissement. Cela permet d’orienter la constitution du dossier d’activité, de préconiser une validation intégrale du certificat ou de n’en valider qu’une partie et de vérifier le contenu sur le plan administratif.

En cas de proposition de validation partielle, le conseiller recommandera au candidat de compléter ses compétences par de la formation ou d’acquérir des ouvrages référencés dans le programme.

En juin, le jury procède à un entretien avec le candidat afin d’examiner le dossier et de s’assurer de la véracité des informations qui y sont portées. Le jury évalue le niveau de compétence, celui des responsabilités exercées et toutes informations ou questionnement que celui-ci juge utile pour étayer les capacités du candidat. Le jury statuera par comparaison avec le référentiel sur l’expérience professionnelle, les compétences et les aptitudes exigées pour l’obtention du certificat et prononcera selon le cas :

  • la validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies. Le jury propose alors l’attribution de la certification,
  • la validation partielle. Le jury précise dans ce cas la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’un approfondissement et d’une vérification complémentaire,
  • le refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.

Le parcours VAE en 6 dates

 

infographie-VAE-ESSA-EAPS

Exemples de preuve lors de l'entretien

Le jury examine le parcours professionnel en appréciant les compétences, les aptitudes et les connaissances exigées au regard du référentiel en relation avec les contrôles continus de connaissances qui en découlent pour l’obtention du certificat.

Il vérifie notamment l’expérience du candidat en le questionnant sur :

  • Les procédés de soudage et connexe (MIG, MAG, TIG, etc), leur domaine d’application (dans l’industrie nucléaire, etc.) et son aptitude pratique,
  • La métallurgie du soudage, comme par exemple, les diverses structures, les phénomènes de dégradation et les remèdes possibles,
  • Les conceptions des ouvrages soudées en expliquant les avantages et les inconvénients, les différents modes de ruines en apportant des solutions,
  • La mise en œuvre des essais non destructifs et destructifs,
  • La qualité, la réglementation, l’hygiène et la sécurité en soudage,
  • La fabrication d’éléments soudés, par exemple la réalisation d’un châssis de pelleteuse.

Le candidat présentera une soutenance sur un projet industriel d’une structure soudée qui lui est proposé dans le dossier de validation. Le jury, au vu de l’exposé, l’interrogera notamment sur la prise en compte des meilleures conditions de sécurité, la simplicité, des facilités de fabrication, des délais d’exécution, de coût, des conditions et choix techniques (cahier de soudage) au regard du référentiel de compétence.

Demande de candidature à la VAE

Vous êtes intéressé-e par la validation des acquis d'expérience pour l'EAPS et l'ESSA ?

Contactez les écoles