Accueil > Presse > Actualités > Pages > L-Institut-de-Soudure-a-sonde-le-Captif-du-Rhone

 L’Institut de Soudure a sondé le Captif du Rhône

Image du film " de Bronze et d'Or - Le Captif et la Victoire du Rhône "
13/04/2012

 L'Institut de Soudure et le C2MRF collaborent depuis plus de deux ans pour percer les secrets des soudures des grands bronzes de l'Antiquité.

Le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) a mené des études approfondies sur deux statues antiques en bronze découvertes en 2007 dans le Rhône, à Arles : un Captif, genou à terre et mains entravées dans le dos et une Victoire en applique. Ces études apportent des éléments particulièrement inédits sur les techniques de fabrication de la grande statuaire antique en bronze.

En ce qui concerne le Captif, l’Institut de Soudure a mis en œuvre les moyens modernes d’échographie multiéléments pour mieux comprendre comment ont été assemblés les éléments de la statue.

En effet, le fondeur a choisi de découper cette œuvre en six pièces (la tête, le corps et les quatre membres), grâce à des coulées primaires obtenues par le procédé indirect de fonte en creux à la cire perdue.

Les six pièces ont ensuite été assemblées entre elles par un procédé particulièrement spectaculaire et dont le savoir-faire a été totalement oublié à la fin de l’Antiquité : le soudage par fusion du bronze liquide. Une coulée secondaire de bronze est réalisée dans un espace aménagé entre les deux pièces à joindre, le soudage étant obtenu par fusion locale de bords. Les analyses de l’Institut de Soudure ont mis en évidence ces assemblages sous forme de cordons de soudure ponctués de cuvettes (zones d’accumulation du métal de soudure).

La mise en évidence de cette technique d’assemblage de la grande statuaire antique est relativement récente et ouvre tout un champ passionnant pour les archéologues et les soudeurs.

Le C2RMF a coproduit avec le musée départemental Arles Antique, un film retraçant les découvertes effectuées sur les techniques de coulée, de soudage et de dorure des grands bronzes antiques. Cette vidéo a été présentée pendant l’exposition " Arles, les fouilles du Rhône, un fleuve pour mémoire" au Louvre. Elle est consultable sur le site du C2RMF et du musée départemental Arles Antique.  

 


 Exposition


« Arles, les fouilles du Rhône, un fleuve pour mémoire »

9 mars — 25 juin 2012, Musée du Louvre, Paris

 

 Actualités sur le même thème 
 
  • Soudage dans la statuaire antique en bronze : des éléments de réponse
  •   
     
    ​​

    Sur le mêmemétier

    03/04/2018

    Le Groupe Institut de Soudure reprend l’activité CND d’Orys

    Le Groupe Institut de Soudure et le Groupe Ortec ont signé un accord pour la reprise à compter du 1er avril 2018 de l’activité CND, END et métrologie d’Orys, filiale du Groupe ORTEC. En savoir +

    Sur la mêmecatégorie

    19/12/2017

    Succès pour la 8e journée technique réservée aux experts judiciaires

    Le service E3C a accueilli le 23 novembre à Villepinte une centaine d'experts judiciaires lors d'une journée technique qui portait sur l’histoire et l’évolution du soudage et des assemblages. En savoir +

     

     Contact

     

    Contact