Accueil > Nos métiers > Recherche et Enseignement > Plateforme Assemblage > Pages > Etudier-le-risque-de-fissuration-a-froid-ou-a-chaud-dun-assemblage

 Étudier le risque de fissuration à froid ou à chaud d'un assemblage

Vous aider à minimiser les risques de fissuration dans le cas des alliages sensibles

​​Votre besoin : Vous devez souder des pièces en acier HLE/THLE ou en alliage base nickel, qui présentent un risque de fissuration compte tenu de leur composition chimique, des épaisseurs à souder ou des contraintes de bridage et vous souhaitez minimiser ces risques.

Notre réponse : Les ingénieurs et techniciens de la Plateforme Assemblage disposent d'essais spécifiques pour :

déterminer la sensibilité à la fissuration à froid : essais par la méthode des implants, essais Tekken, Lehigh, G-Bop, LBTRC ;

déterminer la sensibilité à la fissuration à chaud : essai Varestrain et essais autobridés, mesure de la teneur en hydrogène diffusible des produits d'apport suivant la norme ISO 3690 ;

d​éterminer les conditions opératoires à respecter pour éviter l'apparition de fissures : énergie minimale/maximale à respecter, conditions de pré- et post-chauffage.

Nos références

Étude de la soudabilité d'alliages base nickel : nuances 600 et C-276

Étude de la soudabilité d'aciers THLE S890QL, S960QL et S1100QL

Mise au point d'une procédure de soudage pour des pièces en Waspalloy

Étude de la soudabilité d'aciers de blindage.