Soudage MIG-MAG (Metal Inert Gas - Metal Active Gas)

Le procédé MIG-MAG, fort répandu,  présente l'avantage d'être très flexible. Il peut être utilisé en manuel, en semi-automatique, ou robotisé. Le choix des alliages d'apport est très vaste.

 

Principe :  Un arc électrique est établi entre l'extrémité d'une électrode consommable et le substrat, sous protection gazeuse. L'électrode se présente sous la forme d'un fil massif ou fourré, de diamètre 0.6 à 1.6 mm ; le choix du gaz protecteur est déterminé par la nature du ou des matériaux à souder. La vitesse de dévidage du fil, qui est constante, détermine l'intensité de soudage. La hauteur de l'arc dépend du réglage de la tension sur le générateur.

 

Avantages

Flexibilité : une large variété d'alliages peut être soudée et le procédé peut être entièrement automatisé

Qualité et régularité des soudures réalisées

Possibilité de réaliser des assemblages, ainsi que des opérations de rechargement.

 

Domaines d'applications

Assemblages homogènes et hétérogènes

Assemblage de pièces en aluminium, acier inoxydable, alliages base Ni ou Cu, fontes

Rechargement de pièces en acier ou en fonte avec des alliages très fortement alliés

 

Exemples de secteurs utilisateurs

Pièces pour la chaudronnerie, la tuyauterie

Engins de levage et de manutention 

Appareils à pression 

Equipements de transport (ferroviaire, automobile, naval) 

Matériel médical en acier inoxydable. ​

Contact