Accueil > Nos métiers > Recherche et Enseignement > Plateforme Assemblage > Pages > Soudage-de-l-aluminium-et-des-alliages-d-aluminium

 Soudage de l'aluminium et des alliages d'aluminium

Les diverses applications de l'aluminium et de ses alliages reposent sur une série de propriétés physico-chimiques remarquables, notamment leurs faible densité, des conductibilités thermiques et électriques élevées, une bonne résistance à la corrosion atmosphérique, une très bonne ductilité même à basses températures et d'excellentes aptitudes aux modes de formage. La soudabilité des alliages d'aluminium est liée à leurs caractéristiques physico-chimiques, qui doivent être prise en compte lors de l'établissement d'un mode opératoire de soudage.

Les difficultés rencontrées lors du soudage de l'aluminium et de ses alliages sont liées à leurs caractéristiques, notamment leur diffusivité thermique et coefficient de dilatation élevés, la présence d'une couche d'alumine en surface de pièce, et une très faible solubilité des gaz dans l'état solide. Le risque de fissuration à chaud est élevé pour certains alliages trempants ; des problèmes de manque de liaison, de difficulté de pénétration et la tendance à former des soufflures sont autant de problèmes que l'on peut rencontrer lors de l'assemblage de ces matériaux. Outre les techniques de soudage conventionnelles, des procédés nouveaux tels que le laser, le soudage hybride et le Friction Stir Welding (FSW) peuvent être utilisés moyennant certaines précautions. 
 ​

Contact